Au rythme de l’Irlande, déconnexion hivernale

 

Il y a quelque chose de magique en Irlande. L’air frais, la chaleur des pubs, l’aisance des échanges. L’Irlande procure ce sentiment de déconnexion. On s’abandonne aux éléments, on se laisse flotter au gré des rencontres.

On a choisi de faire l’Irlande en budget super réduit. 40€ d’avion, auberges de jeunesse à jamais plus de 10€ la nuit, et le pouce en l’air pour se déplacer. Alors oui, on voyage moins vite, on fait beaucoup de détours, on perd du temps, mais on gagne en richesse humaine. Pour profiter au maximum d’un voyage il faut éviter d’avoir des plans, il faut éviter de vouloir trop voir, et heureusement que nous n’en avions pas eu cette semaine là.
Ces 9 jours on était bénéfique comme 90 jours. J’ai l’impression d’avoir vécu quelque chose à chaque minute, ce court voyage aura était d’une recharge d’énergie incroyable.
 –
irlande-voyage-en-hiver
Carte, Irlande

Carte, Irlande

irlande-en-stop-en-hiver

Et puis, il y a eu ma joyeuse compagne de voyage, qui, même avec son accent chantant du sud, se fond parfaitement dans le paysage irlandais. Camille est avide de musique, et en Irlande aimer la musique est presque indispensable pour passer la douane. Chaque minuscule pub de village est toujours bondé d’accordéons, de guitares, d’une douce voie féminine et d’instruments en tout genre. En Irlande on est généreux, autant dans l’échange humain que dans la quantité de bonnes bières que l’on avale chaque soir. Ses vaillant habitants sont d’une curiosité enfantine. Il est sûrement difficile d’avoir une expérience négative de ce pays.

Baigneurs d'hiver sur les plages de Galway

Baigneurs d’hiver sur les plages de Galway

Village de Ballyvaghan, Irlande

Village de Ballyvaghan, Irlande

Barber shop dans les rues de Galway

Barber shop dans les rues de Galway

Village de Doolin

Village de Doolin

Sur le chemin de randonnée pour les Cliff of Moher depuis le village de Doolin

Sur le chemin de randonnée pour les Cliff of Moher depuis le village de Doolin

Sur le chemin de randonnée pour les Cliff of Moher depuis le village de Doolin

Sur le chemin de randonnée pour les Cliff of Moher depuis le village de Doolin

Maisonnettes sur le port de Galway

Maisonnettes sur le port de Galway

Camille

Camille

Le long de la mer, à la sortie de la ville de Galway

Le long de la mer, à la sortie de la ville de Galway

Nous rentrons de Cliffden en stop, il fait chaud dans la petite maison de Oein, qui nous loue une chambre en Airbnb. Le poêle à bois réchauffe la grande maison. Dans la cuisine, les enfants prennent le goûter. Les chats miaulent à la fenêtre, au loin, la chèvre nous regarde fixement, impassible. Il est 18h, l’heure de migrer vers le pub du village. Il ne faut pas longtemps avant que la curiosité chatouille les quelques irlandais accoudés au bar. Le vieux Martin, 70 ans, s’intéresse particulièrement à nous. Il échange en Gaélique avec ses amis, puis passe en anglais pour s’adresser à nous. Son accent est dur, les R roulent, les intonations jonglent étrangement avec les lettres. Après un moment, je commence à le saisir de manière fluide.
Martin nous propose de venir nous chercher demain matin, et de nous emmener où bon nous semble. Sa femme est décédée, il n’a pas d’enfant, le temps est long pour lui. Le lendemain, avec une demi-heure d’avance il arrive dans sa minuscule voiture, gaie comme un pinçon. Le long du trajet, il me parle de ces nombreux voyages aux États-Unis avec sa femme, de son bateau de pêche, de sa vie à Londres, de ses rêves de camping car et de voyages. Martin est amusant. Il nous déposera à Kinevara, un peu plus bas sur la côte, ne prendra qu’un café très sucré et reprendra la route à bord de son incroyable pot de yaourt.
Pub colorés dans le village de Kinvarra

Pub colorés dans le village de Kinvarra

Le village de pêcheur de Kinvarra, sur la côte

Le village de pêcheur de Kinvarra, sur la côte

Pub, Kinvarra

Pub, Kinvarra

Sur la route pour les Cliff of Moher, petit village de pêcheur, Kinvarra

Sur la route pour les Cliff of Moher, petit village de pêcheur, Kinvarra

 

Pub irlandais

Pub irlandais

Les paysages interminables du Conemara, sur le chemin pour la ville de Clifden

Les paysages interminables du Conemara, sur le chemin pour la ville de Clifden

Le Conemara, Irlande

Le Conemara, Irlande

La force des éléments te remplie d’énergie, un regain de vitalité bienvenu dans les périodes de stagnation mentale. Petite île se balançant au gré des envies de l’océan, terre de contraste et de générosité. L’Irlande embaume le cœur.

Paysages irlandais en hiver

Paysages irlandais en hiver

lignes graphiques

// T.I.P.S  T.I.M.E //

  • A/R depuis Paris, Beauvais jusque Dublin à prix très bas avec Ryanair.
  • À Galway, pause lunch obligatoire au fish’n chips Mc Donagh’s (22 Quay street, sur la rue principale). C’est beau, c’est bon et c’est vraiment pas cher.
  • Le Tigh Neachtain, un pub sur Quay street à Galway, un dédale de petites pièces, un feu de cheminée, et des bières pas cher.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

0
Loading Facebook Comments ...

Leave a comment






Les images et les contenus de ce site ne sont pas libres de droits.

  • 36 hours in Europe