Marseille aux multiples visages

Marseille

Marseille

Friche la belle de Mai, Marseille

Friche la belle de Mai, Marseille

Friche la belle de Mai, Marseille

Friche la belle de Mai, Marseille

Friche la belle de Mai, Marseille

Friche la belle de Mai, Marseille

Friche la belle de Mai, parasols au repos, Marseille

Friche la belle de Mai, parasols au repos, Marseille

Friche la belle de Mai, Marseille

Friche la belle de Mai, Marseille

Fenêtres, Marseille

Fenêtres, Marseille

Marseille. Ville au multiples visages, voyage au cœur de la France de demain, créativité du mixage culturel, faussé humain et urbain secouant la ville. Marseille est bien vivante, ses rues sont un voyage sans fin, un métissage bouillonnant de vie.

Vue sur les carrières d’extraction d'ocre depuis Roussillon

Vue sur les carrières d’extraction d’ocre depuis Roussillon

Vue sur le village de Roussillon

Vue sur le village de Roussillon

Village de Roussillon, Façades

Village de Roussillon, Façades

Cimetière de Roussillon

Cimetière de Roussillon

Murs ocre du village de Roussillon

Murs ocre du village de Roussillon

La Provence et ses villages aux couleurs chaudes, les petits accents chantant du sud, le soleil bien brillant malgré le froid vivifiant du matin. On joue du cliché en sirotant un pastis sur les terrasses extérieur chauffé pour oublié le froid glacial de l’hiver, en écoutant les récits piquants des Aixois. Les phrases dansent comme de douces chansons, parfois un mot nous échappe, comme dans une langue étrangère.
 
La route des crêtes, de Cassis à la Ciotat

La route des crêtes, de Cassis à la Ciotat

Vue sur Cassis

Vue sur Cassis

Les sœurs et les grimpeurs, route de crêtes

Les sœurs et les grimpeurs, route de crêtes

 

 

// T.I.P.S //

Pas le temps ? Pas l’argent ?

  • Les tgv OUIGO (3h depuis Paris) proposent des tarifs comparables sur le mois, il est possible de trouver des allers simple depuis Paris pour 20€.
  • Des lignes Ryanair sont disponibles au départ de Lille, Brest, Nantes et Tours. (Super bon plan depuis Bruxelles aussi).

Des adresses ?

  • La friche de la Belle de Mai, à ne surtout pas louper. Expérimentation urbaine, la friche est un lieu d’expression artistique et culturel installé dans une ancienne usine de tabac. (41 rue Jobin à Marseille, 15-20min à pied toujours tout droit derrière la gare.)

    Un espace public multiple où se côtoient une aire de jeux et de sport, un restaurant, 5 salles de spectacles et de concert, des jardins partagés, une librairie, une crèche, 2400 m2 d’espaces d’exposition, un toit terrasse de 8000 m2, un centre de formation.

  • Le petit restaurant Douceur piquante. Impossible de passer à coté de la superbe décoration du lieu, au milieu des couleurs chantantes égayant la minuscule rue du quartier du panier, n’hésitez pas à dévorez les incroyables plats aux notes africaines de Nadjatie. (17 rue de l’Évêché, quartier du panier, Marseille)

 

  • Juste à la sortie de la gare Saint Charles, le verdoyant café et coworking space de l’econmotive. Une cuisine bio et artisanale, une ambiance vide grenier, entourée des accents tantôt espagnol tantôt anglais des serveurs.

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2
Loading Facebook Comments ...

Leave a comment






Les images et les contenus de ce site ne sont pas libres de droits.

  • 36 hours in Europe