Le grand Ouest

le grand ouest

lignes graphiques

Le grand Ouest français, ces petites routes de campagne, concerto de couleurs printanières. Zigzaguant entre les prairies d’un vert luxuriant, parsemées de tapis de pâquerettes, et les grands champs de colza aux fleurs jaunes éclatantes que le ciel bleu illumine.

 

En entrant dans la petite église au bord de la mer, à Barfleur, je suis surprise par ses couleurs chaudes. Les vitraux astucieusement orangés, tamisent la chaude lumière qui illumine le plafond étoilé. C’est beau. Le jaune or des peintures enlace le bois brillant des bancs. Un bateau de bois est suspendu au plafond. L’odeur de la mer se colle à nos cheveux, à nos peaux. J’ai envie de disparaître, de prendre la route, de me détacher doucement de ce moule chaud.

 

La Manche

lignes graphiques

On était tous excités. Elle de partir voyager dans le sud de la France, lui de rentrer au Mexique après un an d’absence, moi de leurs voyages à eux. J’étais parcouru par leurs propres picotements du déplacement, j’étais heureuse d’être là sur le quai de la gare à parler anglais avec une slovaque et un mexicain. Heureuse de me sentir en dehors de cette foutu bulle.
 
Plage de Granville, Manche

Plage de Granville, Manche

 
J’ai pris ce train des centaines de fois. Depuis que je suis en âge de rêver maman me lâche sur ces rails, me laissant croire que je suis une grande aventurière de 12 ans, voyageant du froid polaire du Nord de la France pour l’humidité celtique de la Manche. Aujourd’hui dans ce même train, je me dis que cette petite Normandie sera toujours le lieu de mes grandes décisions, mon point de ravitaillement sur la grande course de la vie.
 
Photos : Saint Vaast la Hougue, Carteret, Querqueville // Granville, Barfleur, phare de Granville
4
Loading Facebook Comments ...

Leave a comment






Les images et les contenus de ce site ne sont pas libres de droits.

  • 36 hours in Europe