À quel point Facebook influence t-il notre vie ?

Sur Facebook tu peux tout maîtriser. Personne ne voit ton visage quand tu contiens ta colère. Personne n’entend l’intonation de ta voie quand elle tremble d’émotion. Le monde de Facebook est plat, et faux. Sur Facebook tu peux balancer des phrases comme ça, sans réfléchir, débiter ta colère sans en subir les conséquences. Sur Facebook tu n’as pas à attendre ton tour pour avoir la parole, les voix se superposent les unes aux autres sauvagement.
Paroles figées, sans émotions, pendant des mois sur nos écrans. Si tu as oublié, remonte le fils du temps et retrouve les mots à l’exactitude. Ils se mélangent à ceux d’autres personnes dans un emboîtement visuel qui n’a rien à voir avec la vraie vie.
Corps physique disparus, entités virtuelles ultra-maitrisées. Chaque matin s’affiche sur nos écrans des absences plus vivables, l’oubli moins possible. Facebook accélère nos relations, les contrôle. Redevable de ces messages qui nous poursuive, impossible de penser sans qu’une notification nous rappelle langoureusement à la réalité virtuelle. Nos vie devenue trop fade nous échappent. La technologie nous bride sûrement plus que le reste.
À quel point Facebook influence t-il le cours de notre vie ?

lignes graphiques

« Sur Facebook, le diamètre de ce que nous visitons ne semble cesser de se restreindre. Notre univers est borné par nos « amis », comme il l’était il y a cent ans par notre voisinage et notre niveau social, et nos amis sont bien évidemment le plus souvent aussi le reflet de cela. » Hubert Guillaud, journaliste.

lignes graphiques

Le monde expliqué aux vieux, Facebook de Fabien Benoit

Le monde expliqué aux vieux, Facebook de Fabien Benoit

Un peu de lecture,

Je suis preneuse de recommandation de lecture sur le sujet car cet fois je n’ai pas vraiment trouvé mon bonheur….

Quelques passages intéressant dans « Le monde expliqué aux vieux, Facebook » de Fabien Benoit, qui est finalement bien plus développé que son titre ne laisse croire. L’auteur détaille de façon très simple les enjeux du réseaux, ses codes mais aussi une approche sociologique.

 

1
Loading Facebook Comments ...

Leave a comment






Les images et les contenus de ce site ne sont pas libres de droits.

  • 36 hours in Europe